Succès Céréaliers

optimisez
votre conduite

Conduite optimisée

Gérer une exploitation agricole se raisonne sur le long terme et il en est de même pour la gestion des adventices.
Ceci est particulièrement vrai dans la gestion :

  • Du contrôle des vivaces et bisanuelles (exemple du chardon des champs), dont il faut maîtriser les organes de conservation pour un contrôle efficace sur le long terme.
  • De la gestion des résistances de certaines adventices à certaines matières actives, phénomène qu’il faut pouvoir prévenir et maîtriser lorsque cela est nécessaire.

Voyons ensemble quelles solutions mettre en place pour optimiser la conduite de votre exploitation.

Gérer les phénomènes de résistances

Gérer les phénomènes de résistances

Corteva vous offre des solutions pour prévenir et gérer les phénomènes de résistances grâce à sa large gamme d’anti-dicotylédones à mode d’action différent, et au travers d’une gestion responsable de ses produits pour les pérenniser dans le temps.

Qu’est-ce que la résistance ?

Un individu résistant est un individu: ayant survécu à l’application de l’herbicide effectuée dans les bonnes conditions et qui peut transmettre ce caractère à sa descendance.

Individu non-résistant, individu résistant
Avant traitement herbicideAvant traitement herbicideAvant traitement herbicide

Prévenir plutôt que guérir

Les phénomènes de résistances aux herbicides ont un réel impact financier. La difficulté à contrôler ces adventices peut engendrer rapidement une perte de rendement et un surcoût dans le programme pour réussir à les contrôler.

Il est donc important de prévenir la résistance en alternant et associant les différents modes d’actions à disposition. Corteva vous propose 3 modes d’actions différents (inhibiteur de l’ALS (groupe HRAC 2), mimétique de l’auxine (groupe HRAC 4), inhibiteur de la synthèse de la cellulose (groupe HRAC 29) pour gérer les dicotylédones et prévenir la résistance, dont celui de l’Isoxaben  (Hauban™/Alur™ ou Cent-7™), seul représentant de ce mode d’action autorisé en France.

Corteva propose déjà des solutions associant plusieurs de ces modes d’action, exemple de l’Hauban™ qui associe un inhibiteur de la cellulose à un inhibiteur de l’ALS et de Sekens™ qui associe un inhibiteur de l’ALS à un mimétique de l’auxine.

Problèmes de résistance aux herbicides ?

Échec de traitement = résistance?
Pas nécessairement!

Avant de parler résistance,
il faut vérifier si le traitement est fait :

  • Avec le bon produit
  • À la bonne dose
  • Dans les bonnes conditions pedoclimatiques
  • Au bon stade de l’adventice visée

Quel est l’impact de la résistance aux herbicides
sur les cultures ?

  • La nuisibilité de l’adventice : plus elle est forte, plus l’impact sur le rendement sera important
  • La densité de l’adventice impactera dès lors que la densité dépasse le seuil de nuisibilité

Icône avertissement Lorsque la résistance est avérée il faut associer des méthodes de lutte chimique à des méthodes de lutte agronomique pour la contrôler :

LA LUTTE AGRONOMIQUE

Objectif :

Réduire les populations d’adventices

Ce qu’il faut faire :

  • Diversifier et allonger ses rotations. (par exemple : ajouter des cultures de printemps pour casser le cycle de l’adventice)
  • Décaler la date de semis
  • Réaliser un faux-semis pour faire lever les adventices et les détruire avant l’implantation de la culture
  • Travailler le sol : déchaumer ou réintégrer un labour occasionnel pour enfouir les graines

LA LUTTE CHIMIQUE

Objectif :

Maximiser le contrôle des adventices

3 actions à mettre en place :

  • Varier les modes d’actions efficace sur l’adventice ciblée
  • Respecter les doses préconisées
  • S’assurer d’appliquer le traitement dans les meilleures conditions

Lutte chimique et agronomique

L’exemple du coquelicot

Le coquelicot est une adventice qui lève toute l’année, qui peut produire jusqu’à 130 000 graines par individu et dont le stock semencier est moyennement persistant dans le sol. Son taux de décroissance annuel est de 45%, c’est le nombre de graines qui meurent après être restées enfouies dans le sol pendant 1 an. Ces caractéristiques en font une adventice persistante dans le sol qu’il peut être difficile à contrôler.

De ce fait, les méthodes agronomiques comme le décalage de la date de semis, le faux-semis et le déchaumage sont peu voire pas efficaces. Le labour occasionnel qui permet d’enfouir des graines à une profondeur stoppant leur germination, montre une efficacité moyenne à condition d’être ponctuel.

Forte capacité de reproduction et système racinaire puissant
Tableau comparaison efficacté désherbage coquelicots

D’après cet essai Hauban™ à base d’Isoxaben offre un meilleur contrôle que la référence marché à l’automne et Zypar™ à base d’Arylex™ active permet de compléter l’efficacité du programme en sortie d’hiver.

matricaire et seneçon

Des travaux similaires sont réalisés pour la gestion des matricaires et des séneçons résistants au mode d’action des inhibiteurs de l’ALS.

Mieux connaitre pour mieux combattre

Afin de toujours mieux vous accompagner sur les problématiques de résistances aux herbicides, c’est en investissant sur des méthodes de prélèvement d’adventices et de tests en laboratoire que nous réalisons des cartographies permettant de suivre l’évolution de la résistance sur le territoire français.

En France: Résistance aux ALSi sur dicotylédones

Comparaison des résistances géographique

Comment gérer la lutte contre le chardon ?

ON VOUS DIT TOUT !

AttentionAvertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H317 - Peut provoquer une allergie cutanée. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU: laver abondamment à l’eau et au savon. P391 - Recueillir le produit répandu. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

HAUBAN™/ ALUR™: WG - granulés à disperser dans l'eau , contenant 40 Grammes par Kilo de Florasulame, 610 Grammes par Kilo de Isoxaben . AMM N° 2080094 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Avertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. EUH208 - Contient 1,2-benzisothiazolin-3-one. Peut produire une réaction allergique. P391 - Recueillir le produit répandu. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

CENT™ 7: SC - suspension concentrée (concentré fluidifiable), contenant 125 Grammes par litre de Isoxaben. AMM N° 8400528 - Corteva Agriscience France S.A.S.

MortelAttentionAvertiseement fauneDanger. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H332 - Nocif par inhalation. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. H315 - Provoque une irritation cutanée. H304 - Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P301+P310 - EN CAS D’INGESTION : appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU : laver abondamment à l’eau et au savon. P304+P340 - EN CAS D’INHALATION : transporter la victime à l’extérieur et la maintenir au repos dans une position où elle peut confortablement respirer. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P331 - NE PAS faire vomir. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

SEKENS™/ AKA™/ KAON™ : EC - concentré émulsionnable, contenant 144 Grammes par litre de Fluroxypyr-meptyl, 2.5 Grammes par litre de Florasulame, 80 Grammes par litre de Clopyralid. AMM N° 2110104 - Corteva Agriscience France S.A.S.

AttentionAvertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. H317 - Peut provoquer une allergie cutanée. H315 - Provoque une irritation cutanée. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU : laver abondamment à l’eau. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P501 - Éliminer le contenu/récipient conformément à la réglementation locale/régionale/nationale/internationale.

ZYPAR™/ MATTERA™ / RENITAR™ : OD - Dispersion huileuse, contenant 5 Grammes par litre de Florasulame, 6 Grammes par litre de Cloquintocet-mexyl, 6.25 Grammes par litre de Halauxifène-méthyl. AMM N° 2160937 - Corteva Agriscience France S.A.S.

AttentionAvertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H335 - Peut irriter les voies respiratoires. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. H317 - Peut provoquer une allergie cutanée. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU: laver abondamment à l’eau. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P337+P313 - Si l’irritation oculaire persiste: consulter un médecin. P362+P364 - Enlever les vêtements contaminés et les laver avant réutilisation P501 - Éliminer le contenu/récipient conformément à la réglementation locale/régionale/nationale/international.

PIXXARO™ EC/ TEKKEN™/ FRIMAX™: EC - concentré émulsionnable , contenant 12 Grammes par litre de Cloquintocet-mexyl, 12.5 Grammes par litre de Halauxifène-méthyl, 403 Grammes par litre de Fluroxypyr-meptyl . AMM N° 2160936 - Corteva Agriscience France S.A.S.

AttentionAvertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H335 - Peut irriter les voies respiratoires. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. EUH208 - Contient Cloquintocet-mexyl. Peut produire une réaction allergique. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la réglementation en vigueur P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU: laver abondamment à l’eau. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.

TREZAC™: EC - concentré émulsionnable, contenant 25 Grammes par litre de Aminopyralid, 30 Grammes par litre de Cloquintocet-mexyl, 31.27 Grammes par litre de Halauxifène-méthyl . AMM N° 2190249 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l'environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette des produits et/ou sur www.phytodata.com.

« PRODUIT POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRECAUTION. AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L’ETIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT »