La matricaire

 
Un problème est survenu, je reassaye plus tard

Par Alexandre Serre, Responsable Marketing et Commercial, Région Centre

Le genre Matricaria fait partie des astéracées, la plus grande famille d'angiospermes. Il s’agit d’une famille très homogène que l’on reconnaît à ses petites fleurs à anthères soudées, et ses capitules composés de fleurs mixtes, tubulées au centre.

Des adventices très fréquentes des cultures

Largement répandu sur le territoire national, les matricaires se caractérisent par une capacité de production de graines très élevée, plus de 10 000 par plante, une dormance faible et des levées échelonnées, trois particularités qui font d’elles, des adventices prédominantes de l’ensemble des cultures. Elles sont surtout nuisibles dans le colza et les céréales.

Il existe trois grandes espèces au sein du genre Matricaria, Matricaria camomille ou recutica,  Matricaria discoïde, et Matricaria perforata ou inodore.

La matricaire camomille

Matricaria recutita ou matricaire camomille, est également appelée communément camomille ordinaire ou camomille sauvage, en opposition à la camomille noble ou romaine qui est cultivée et rarement spontanée.

La matricaire une plante mésophile, adaptée aux climats ni trop secs, ni trop humides, et même si elle est nettement calcifuge, c’est-à-dire qui se développe moins bien en sols calcaires, elle est présente dans toutes les régions françaises, sur tout type de sol et dans toutes les cultures. Elle est fortement nuisible dans les colzas et les céréales d’hiver. A noter qu’elle marque la battance des sols.

Description

Matricaria recutita est une plante annuelle de 20 à 50 cm de hauteur, glabre à l’œil nu, avec une tige dressée et souvent ramifiée dès la base. Sa floraison se déroule d’avril à octobre. Ses fleurs tubulaires et jaunes, sont disposées en capitules, comme celles des anthémis.  On les différencie de celles des anthémis par l’absence de bractée.

Le réceptacle conique du capitule, est creux, ce qui différencie la matricaire camomille de la matricaire inodore. Au stade plantule, ses cotylédons sont elliptiques et de très petite taille, non pétiolés. Ils disparaissent vite.

Les segments ultimes se terminent progressivement en une pointe et ne possèdent pas de mucron, ni la pilosité des anthémis.

Lorsque vous la froissez, la plante dégage une odeur aromatique et éphémère.

Matricaire coupée
Matricaria recutita, capitule creux.
Source AS
Matricaire floraison
Stade floraison. Source AS
Matricaire plantule
Stade plantule. Source LB

Calendrier de développement

Calendrier de développement

La matricaire discoïde

Matricaria discoidea ou matricaire discoïde est une plante annuelle qui a été introduite en France vers 1860. Commune aujourd’hui, elle est surtout présente dans la moitié nord de la France, sur les chemins, les bordures de champs ou les abords de ferme. Elle se développe sur des sols compactés, riches en azote et souvent déstructurés.

Description

Matricaria discoïdea se présente sous forme de rosette à feuille alternes. Tout comme les autres espèces du genre Matricaria, elle est glabre. Elle diffuse une odeur agréable au froissement. Cette espèce présente un port trapu et très buissonnant. Sa floraison s’étend de mai à novembre. Les fleurs sont jaunes verdâtres sans ligule blanchâtre. Son capitule est également creux.

Matricaria d stade floraison
Matricaria d stade floraison
Source LB
Matricaria d stade plantule
Matricaria d stade plantule
Source AS

La matricaire inodore

Matricaria perforata, la matricaire inodore, est fréquente et abondante sur une grande partie du territoire français, même si elle se fait plus discrète dans la région méditerranéenne.  Elle envahit tous les types de cultures, et en particulier les colzas, céréales, betteraves et pommes de terre. Elle trouve son terrain de prédilection dans les sols acides, plutôt frais et argileux.

Description

La matricaire inodore est une plante annuelle, glabre, presque dénuée d’odeur au froissement. La floraison s’étend de mai à octobre. Ses fleurs sont disposées sur un capitule plein, ce qui la différencie de la matricaire camomille.

Matricaria p stade plantule
Matricaria p stade plantule
Source LB
Capitule plein, Source AS
Capitule plein, Source AS
Source AS

Comment distingue-t-on les différentes matricaires ?

 Le genre Matricaria possède des lobes terminaux et des segments foliaires arrondis sans pointes terminales, que l’on appelle des mucrons.

Grille d’identification du genre Matricaria et Anthémis des champs

Etat des lieux des résistances

Matricaire état des lieux
Matricaire résistances

Répartition et dénombrement des résistances prouvées aux inhibiteurs de l’ALS chez les matricaires en France (source : Corteva, 2022)

La résistance des différentes espèces du genre Matricaria sp au mode d’action « inhibiteur d’ALS » a été identifiée en France en 2011. Elle est aujourd’hui présente dans plusieurs régions et conduit à des échecs de désherbage ou des contrôles insuffisants.

Il s’agit d’une résistance dite par mutation de cible : la cible ou récepteur de la substance active herbicide, est modifiée ce qui rend l’adventice peu ou pas sensible à une ou plusieurs substances actives. Ce type de résistance ne concerne que les substances ayant le même mode d’action, et pas de façon systématique.

Attention, un échec à l’issue d’un traitement n’est pas forcément lié à la présence d’individus résistants. Différents facteurs peuvent intervenir sur l’efficacité d’un herbicide, le choix d’une substance active efficace, la dose employée, l’hygrométrie, la pluviométrie, l’adjuvantation, la qualité de l’application, le stade de l’adventice, etc…

En présence dans une parcelle de Matricaria sp résistant à un herbicide de mode d’action « inhibiteur d’ALS », il est recommandé d’utiliser des moyens de lutte mécanique et/ou chimique avec un ou des modes d’action non concernés par la résistance comme le clopyralid.

Combiner lutte agronomique et lutte chimique

Efficacité très moyenne des moyens de lutte agronomiques

Comme nous pouvons l’observer, il n’est pas facile de limiter l’impact des matricaires dans les cultures à l’aide de techniques agronomiques. La rotation des cultures, en particulier avec des cultures d’automne, apporte une efficacité aléatoire. Il en est de même des faux semis ou du travail du sol.

Pour obtenir un résultat satisfaisant, il sera nécessaire de combiner la lutte chimique aux techniques de lutte agronomique.

Les solutions chimiques disponibles

La gamme CORTEVA dispose de solutions chimiques efficaces face à des populations d’adventices sensibles comme résistantes.

Dans le colza

Dans le colza, l’amynopyralid contenu dans Ielo™ ou Neris™, apporte une efficacité sur jeunes plantes et permet, par son activité racinaire, de contrôler les levées échelonnées. L’Arylex Active, du groupe HRAC 4, anciennement O, présent dans Mozzar™, assure un très bon niveau de contrôle des populations de matricaires au stade plantule en fractionnant l’application à 2 x 0,25 l/ha

Isoxaben (Cent-7™), du groupe HRAC 29, anciennement L, présente quant à lui, l’avantage d’être polyvalent sur colza et céréales d’hiver et d’apporter un mode d’action différent.  

Enfin, en cas d’intervention tardive à la reprise de végétation, le Clopyralid (Lontrel™), du groupe HRAC 4, anciennement O, est la dernière arme pour contrôler les matricaires dans le colza.

Dans les céréales

Dans les céréales, plusieurs spécialités CORTEVA, composées de substances actives du groupe 4, anciennement O, sont efficaces contre les matricaires.  C’est le cas des produits à base de Clopyralid, Bofix™ qui est applicable jusqu’au stade 2 nœuds, Sekens™, jusqu’au stade dernière feuille pointante, en blé, Chardex™ jusqu’à dernière feuille étalée en blé, ou Florid™, jusqu’à 2 nœuds.

D’autres solutions disponibles à l’automne

Dans les cultures d’automne, d’autres substances actives qui apportent un niveau de satisfaction pertinent contre les matricaires, peuvent être utilisées pour alterner les modes d’actions et limiter ainsi le risque d’apparition de populations résistantes. En blé, le flufénacet, du groupe HRAC 15, anciennement K3, est efficace dès l’automne, en prélevée des adventices.  Sur colza, la liste est plus exhaustive mais les solutions disponibles appartiennent toutes au même groupe HRAC 15, anciennement K3. Il s’agit du dimétachlore, de la napropamide, du métazachlore, diméthénamide et péthoxamide.

MortelAvertiseement faune Attention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H351 - Susceptible de provoquer le cancer. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. EUH208 - Contient 1,2-Benzisothiazole-3(2H) -one. Peut produire une réaction allergique. P202 - Ne pas manipuler avant d’avoir lu et compris toutes les précautions de sécurité. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P391 - Recueillir le produit répandu.

IELO™ : SC - suspension concentrée (concentré fluidifiable), contenant 5.27 Grammes par litre de Aminopyralid, 500 Grammes par litre de Propyzamide. AMM N° 2140098 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Lésions OculaireAttentionAvertiseement fauneDanger. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H318 - Provoque de graves lésions des yeux H302 - Nocif en cas d’ingestion. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. EUH208 - Contient sel de 2,4-D. Peut produire une réaction allergique. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU: laver abondamment à l’eau. P310 - Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin.

LONPAR™: SL - concentré soluble, contenant 150 Grammes par litre de 2,4-D (sels), 175 Grammes par litre de 2,4-MCPA, 35 Grammes par litre de Clopyralid. AMM N° 8200538 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Lésions OculaireAttentionAvertiseement fauneDanger. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H332 - Nocif par inhalation. H318 - Provoque des lésions oculaires graves. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter un équipement de protection des yeux/ du visage. P261 - Éviter de respirer les brouillards. P304+P340 - EN CAS D’INHALATION : transporter la victime à l’extérieur et la maintenir au repos dans une position où elle peut confortablement respirer. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P310 - Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

CHARDEX™ : SL - concentré soluble, contenant 35 Grammes par litre de Clopyralid (sel de monoéthanolamine), 350 Grammes par litre de 2,4-MCPA. AMM N° 9600370 - Corteva Agriscience France S.A.S.

AttentionMortelAvertiseement fauneDanger. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H332 - Nocif par inhalation. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. H315 - Provoque une irritation cutanée. H304 - Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P301+P310 - EN CAS D’INGESTION : appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU : laver abondamment à l’eau et au savon. P304+P340 - EN CAS D’INHALATION : transporter la victime à l’extérieur et la maintenir au repos dans une position où elle peut confortablement respirer. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P331 - NE PAS faire vomir. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

SEKENS™ : EC - concentré émulsionnable, contenant 144 Grammes par litre de Fluroxypyr-meptyl, 2.5 Grammes par litre de Florasulame, 80 Grammes par litre de Clopyralid. AMM N° 2110104 - Corteva Agriscience France S.A.S.

AttentionAvertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. H317 - Peut provoquer une allergie cutanée. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU: laver abondamment à l’eau et au savon. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

BOFIX™ : EW - émulsion de type aqueux , contenant 20 Grammes par litre de Clopyralid, 200 Grammes par litre de 2,4-MCPA, 57.6 Grammes par litre de Fluroxypyr-meptyl . AMM N° 9000184 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Avertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P501 - Éliminer le contenu/récipient dans selon la règlementation en vigueur. P391 - Recueillir le produit répandu.

NERIS™ : SL - concentré soluble, contenant 30 Grammes par litre de Aminopyralid (sel de potassium). AMM N° 2100232 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Avertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P391 - Recueillir le produit répandu. P501 - Éliminer le contenu/récipient conformément à la réglementation locale/régionale/nationale/internationale.

LONTREL™ SG : SG - granulés solubles dans l’eau, contenant 720 Grammes par Kilo de Clopyralid. AMM N° 2110063 - Corteva Agriscience France S.A.S.

AttentionAvertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. H335 - Peut irriter les voies respiratoires. H319 - Provoque une sévère irritation des yeux. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. P302+P352 - EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU : laver abondamment à l’eau. P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la réglementation en vigueur.

MOZZAR™ : EC - concentré émulsionnable, contenant 10 Grammes par litre de Halauxifène-méthyl, 48 Grammes par litre de Piclorame (acide). AMM N° 2190062 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Avertiseement fauneAttention. H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. EUH401 - Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. EUH208 - Contient 1,2-benzisothiazolin-3-one. Peut produire une réaction allergique. P391 - Recueillir le produit répandu. P501 - Éliminer le contenu/récipient selon la règlementation en vigueur.

CENT™ 7: SC - suspension concentrée (concentré fluidifiable), contenant 125 Grammes par litre de Isoxaben. AMM N° 8400528 - Corteva Agriscience France S.A.S.

Responsable de la mise en marché : Corteva Agriscience (France) S.A.S, Bâtiment Equinoxe 2 - 1B avenue du 8 mai 1945 - 78280 Guyancourt. N° d’agrément PA00272 : Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels. N° Vert 0800 470 810. ®TM Marques déposées de Corteva Agriscience et sociétés affiliées. © 2022, Corteva.

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l'environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette des produits et/ou sur www.phytodata.com.

« PRODUIT POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRECAUTION. AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L’ETIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT »