Bilan des essais Corteva en 2022

 
Un problème est survenu, je reassaye plus tard

Avant première

Efficacité du pyroxsulame sur vulpins, positionnement optimal des anti-chardons, lutte contre le rumex … Corteva présente les premiers résultats des expérimentations que son service agronomique a mis en place en 2022. Précisions.

Corteva conduit chaque année, des expérimentations pour affiner ou compléter le spectre d’efficacité de ses herbicides ou affiner leur dose d’utilisation, positionnement, associations possibles, etc. Les résultats des premiers essais analysés de la campagne 2022, portent sur le désherbage du vulpin, des chardons et du rumex dans les céréales à paille.

Avec le pyroxsulame, un gain net d’efficacité

On sait que les herbicides à base de pyroxsulame sont efficaces contre les ray-grass, vulpins et bromes. Corteva a souhaité mesurer l’intérêt d’apporter Garig™-Gyga™ en complément d’un herbicide de référence, dans le programme, et connaître le positionnement optimal du traitement.

Une expérimentation conduite en 2022, en Meurthe-et-Moselle, dans une parcelle de blé tendre infestée de vulpins, montre qu’avec un traitement à l’automne comme en sortie d’hiver, l’ajout de pyroxsulame, avec l’application de Garig™-Gyga™ à 265 g/ha, apporte un gain très net d’efficacité au programme de désherbage.

Avec le pyroxsulame, un gain net d’efficacité

Corteva a également étudié dans ses expérimentations de 2022, le stade optimal d’application de ses herbicides contre les chardons. Les résultats des essais ont mis en évidence une efficacité très élevée, plus de 90 % avec Sekens™ à 1 l/ha et Chardex™ à 1,5 l/ha, lorsque l’application était réalisée avant le stade 2 nœuds de la céréale. Les interventions au stade dernières feuilles pointantes de la céréale dans les conditions de 2022, ont présenté une certaine efficacité, mais pas du niveau de celles au stade 2 nœuds. Ces essais confirment qu’il est important d’intervenir sur des chardons tous levés, et à un stade jeune, moins de 30 cm. Les solutions Corteva apportent la souplesse qui permet de s’adapter aux conditions de l’année. A noter également que quel que soit le positionnement du traitement, Sekens™ et Chardex™ ont fait preuve d’une efficacité supérieure à la référence du marché.

Bilan essais

Optimiser la lutte contre le rumex

L’équipe agronomique de Corteva a également cherché à connaître le positionnement et la dose les mieux adaptés pour contrôler le rumex. Cette vivace est devenue aujourd’hui aux yeux des agriculteurs, la deuxième adventice dicotylédone la plus difficile à détruire après le chardon, dans leurs parcelles de céréales.

Les résultats des essais, montrent là-encore, l’importance du stade de traitement : les différentes solutions testées sont toutes plus efficaces contre le rumex, au stade 2 nœuds de la céréale, qu’au stade dernière feuille pointante dans les conditions de 2022. Au stade 2 nœuds de la céréale, le rumex était cette année au stade « feuille en cigare », et à ce stade, le traitement bénéficie de la meilleure systémie vers les racines de l’adventice.

Calendrier de développement

L’expérimentation mise en place en 2022 confirme également l’intérêt du fluroxypyr contre le rumex et met en évidence l’importance de la dose de produit sur l’efficacité du traitement. Pour obtenir une efficacité satisfaisante contre le rumex, c’est-à-dire une action en profondeur dans la plante, il est nécessaire d’opter pour une dose d’au moins 180 g à 200 g/ha de fluroxypyr s’il est employé seul (Starane™ Gold à 1,8 l/ha) ou de 100 à 150 g/ha s’il est utilisé en association (Starane™ Gold à 1,5 l/ha + un autre herbicide présentant une efficacité sur rumex). A noter que les produits à base de fluroxypyr doivent être appliqués en conditions poussantes, avec une température supérieure à 10°C, et une hygrométrie au minimum de 60 %.